Le chantier

REMBLAIEMENT DE LA GRAVIÈRE EN BORDURE DE L’A36

Beaucoup d’entre vous ont dû le remarquer, en particulier les pêcheurs, l’une des gravières proches de l’autoroute a dû être remblayée. Située à l’emplacement d’une bretelle reliant l’A36 au nouvel échangeur, elle a fait l’objet d’importants travaux préparatoires.

Une gravière intimement liée à l’autoroute

Comme d’autres dans le secteur, cette gravière partage son histoire avec celle de l’A36. Car avant d’être rempli d’eau, ce trou rectangulaire d’environ 220 m sur 120 m et profond de 7 à 10 m a été une carrière. Son objectif : approvisionner en matériaux le terrassement de l’autoroute dans les années 70. L’une des futures bretelles du nouvel échangeur de Sevenans devant venir s’asseoir à cet emplacement, la gravière a dû être comblée avec près de 200 000 m3 de matériaux.

Un dispositif de remblaiement efficace

Le chantier de remblaiement a démarré à l’été 2016, après que la gravière ait fait l’objet d’une pêche préventive pour la vider de ses poissons en partenariat avec la fédération de pêche locale. Afin de limiter les nuisances pour les riverains, une rampe d’accès a été spécialement aménagée pour que les camions accèdent directement à la gravière depuis l’A36. Les matériaux étaient alors déversés sur une plateforme puis poussés petit à petit par un bulldozer. Achevé en novembre, le remblaiement a ensuite nécessité début 2017 la mise en place d’une multitude de drains verticaux avant une dernière couche de matériaux drainants. Le but : accélérer l’évacuation de l’eau résiduelle et le tassement du remblai.

L’eau évacuée avec précaution

Achevé en novembre 2016, le remblaiement s’est fait selon un rythme progressif afin de limiter au maximum les matériaux fins en suspension dans l’eau. Celle-ci étant évacuée dans La Douce, APRR a pris des mesures au titre de la Loi sur l’eau. Le fossé du canal a ainsi été utilisé comme moyen de décantation et un bassin tampon a également été ajouté avant le rejet dans la rivière. Des filtres ont également été placés dans les fossés longeant la plateforme aménagée.