Le chantier

POSE DU PREMIER PONT AU-DESSUS DE L’A36 : UNE NUIT HYPERACTIVE

C’est une étape aussi technique que symbolique qui a eu lieu ce mois de juin 2018 sur le chantier de l’échangeur de Sevenans. Dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 juin, une cinquantaine de personnes s’activaient pour poser sur ses appuis le tablier du futur pont qui connectera l’extrémité du barreau à l’autoroute.

Images : Time Prod

Plus de cinquante mètres de long, quatorze mètres de large, 375 tonnes… l’imposante
structure métallique assemblée durant plusieurs mois au bord de l’A36 s’est élevée à près de
cinq mètres avant d’entamer un périple de deux-cents mètres la menant jusqu’à ses appuis
au-dessus de l’autoroute. Lentement, les Kamags, lourds plateaux articulés et téléguidés sur
lesquels reposait la charpente métallique du pont, ont quitté la zone d’assemblage pour se
positionner sur toute la largeur de l’autoroute. Puis, avec une précision de l’ordre du
centimètre, ils sont venus placer le tablier sur les appuis en élastomère coiffant les piliers de béton
du futur pont. Exigeant anticipation et organisation, cette opération aura nécessité la
fermeture de l’A36 durant douze heures dans les deux sens, entre le diffuseur 12 (Belfort
Centre) et le diffuseur 11 (Sevenans). La pose d’un second tablier doit être réalisée de l’autre
côté du barreau, afin de relier ce nouvel échangeur à la N19.