Le chantier

DÉMARRAGE DES DÉBLAIS À L'EXPLOSIF LE 13 JUIN

Dès mardi 13 juin, les communes de Botans et Dorans abriteront l'un des temps forts du chantier avec le démarrage des déblais à l'explosif. Essentielle à l’avancement des travaux, cette phase de production fait l’objet de toutes les précautions pour un déroulement dans les meilleures conditions.

La nécessité du minage

Comme vous pouvez le voir sur le plan figurant dans le diaporama ci-dessus, la construction du futur échangeur reliant la N1019 à l’A36 nécessite de dégager un espace supplémentaire. L’équivalent de 200 000 m3 de matériaux doivent être déblayés au total. Or, à cet endroit, le sol est composé de calcaire, une roche très dure, impossible à briser efficacement avec des engins de chantier classiques. L’usage de l’explosif a été privilégié afin d'éviter le recours au brise-roche, générant des nuisances sonores continues. Le minage va permettre de déstructurer le matériau avant de l’excaver progressivement jusqu’à avoir suffisamment de place pour asseoir la nouvelle infrastructure. 

Études, essais, suivi…

Le respect de la réglementation en vigueur sur ce type d’opérations veille notamment à ne pas dépasser les seuils de vibrations admissibles et les émissions sonores. Des tirs d’études à faible charge ont été réalisés par le Cerema (anciennement Laboratoire des Ponts et Chaussées, organisme de l’État). Un tir d’étude a eu lieu le 23 mars afin de préciser la propagation des vibrations. De très faibles charges ont été mises en place avec instrumentation de l’environnement et des bâtis. Les résultats obtenus ont été validés par un tir d'essai réalisé le 7 juin, lui-même confirmé par un tir de production le lendemain. La phase de production démarrera mi-juin. Elle fera l’objet d’un contrôle permanent de la part du maître d’œuvre Setec doublé de contrôles extérieurs par le Cerema. Un suivi vibratoire du chantier sera affiché chaque semaine dans les mairies des communes de Botans et Dorans.

Limiter les contraintes durant les tirs

Les tirs de mine seront localisés au niveau de la N1019 et de la RD9, sur le territoire des communes de Botans et de Dorans. Ils sont programmés à hauteur d’un tir par jour du mardi au jeudi, entre 11h et 11h30, ce qui entraînera une coupure d’environ 15 minutes de la circulation sur la N1019. L’horaire n’a pas été choisi au hasard : c’est à ce moment de la journée que le trafic routier est le plus faible. Aucun mouvement de TGV n’est prévu entre 10h41 et 12h30. Les flux liés aux changements de poste des personnels du nouvel hôpital ont lieu dans les créneaux 7h-9h et 13h-15h. Les tirs auront également peu d’incidence sur la circulation des bus. Ceux du Pays de Montbéliard Agglomération circulent dans le sens hôpital–PSA entre 10h57 et 11h26 et les bus de ramassage scolaire empruntent la RD9 après 11h30.

Plus d’infos sur les perturbations dans la rubrique Info trafic.