Cadre de vie

REMBLAIEMENT DE GRAVIÈRE : AUX PETITS SOINS DES POISSONS

Alors que le dernier acte dans l’aménagement de l’échangeur de Sevenans se concentre sur la N19, plusieurs chantiers annexes se terminent en parallèle. C’était le cas du remblaiement du plan d’eau au nord, près de la nouvelle sortie 11B. Destinée à être réaménagée en zone humide, elle a d’abord dû faire l’objet d’une pêche de sauvegarde.

APRR et le bureau d’études setec ont fait appel à la Fédération Départementale de Pêche du Territoire de Belfort, avec qui ils avaient déjà collaboré en 2017. Cette fois-ci, l’objectif était de vider une ancienne gravière en eau de tous ses habitants à nageoires et de les reloger dans une autre gravière, juste au sud. L’intervention a eu lieu dans la matinée du vendredi 27 septembre 2019. Une fois les opérations de comblement suffisamment avancées pour réduire la zone en eau, une pêche électrique a été réalisée, suivie d’un ramassage à la main au moyen d’épuisettes spéciales (salabres). 

Des dizaines de poissons en tous genres

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la pêche a été bonne ! On dénombrait ainsi 34 silures, 6 carpes, 8 brochetons, 1 amour blanc et 1 carassin auxquels s’ajoutaient quelque 10 kg de poissons composé de gardons, brèmes et autres perchettes. Après avoir été minutieusement recensé et pesé, tout ce beau monde a été rejeté dans la gravière voisine, qui deviendra son habitat définitif au cœur du nouvel échangeur de Sevenans. L’ancienne gravière, quant à elle, a pu être complètement comblée. Mais pas asséchée ! Le but étant de l’aménager en une zone humide pour accueillir d’autres espèces, celles-ci sans nageoires !


  • Cadre de vie

    Environnement : les mesures compensatoires des mares

    L’aménagement de l’échangeur de Sevenans nécessite de recréer un certain nombre de milieux naturels propices à la biodiversité.
    Ces mesures [...]

    En savoir plus
  • Cadre de vie

    Sociétal : un chantier pour l'emploi

    Aujourd'hui, les clauses sociales ne sont obligatoires que dans le cadre des marchés publics. Pourtant APRR a choisi de les intégrer aux cahiers des [...]

    En savoir plus
  • Cadre de vie

    Remblai : l'apport du Misapor

    La prise en compte de l’enjeu environnemental sur le chantier de l’A36 Sevenans prend diverses formes. L’une d’elles n’est d’ailleurs pas forcément [...]

    En savoir plus
  • Cadre de vie

    Environnement : suivre et montrer la voie

    Le projet d’aménagement de l’A36 Sevenans fait l’objet d’un suivi environnemental rigoureux et régulier tout au long de sa phase travaux. Une mission [...]

    En savoir plus
  • Cadre de vie

    L'eau se la coule douce

    Enjeu de taille sur le chantier, le milieu aquatique a fait l’objet d’aménagements dès cet été. Céline Nguyen, responsable environnement de la [...]

    En savoir plus
  • Cadre de vie

    L’eau, source de précautions

    La Douce, La Savoureuse, le canal de Montbéliard à la Haute-Saône, les gravières… l’eau est un élément incontournable du projet d’aménagement de l’A36 [...]

    En savoir plus
  • Cadre de vie

    Pour que nature rime avec infrastructure

    L’aménagement de l’échangeur de Sevenans matérialise une volonté forte d’insertion des infrastructures dans leur paysage. Car si le projet a vocation [...]

    En savoir plus
  • Cadre de vie

    Mesures de conservation : l’effet papillon

    Rompu aux exigences environnementales, le Groupe APRR veille à ce que chacune de ses infrastructures s’accompagne de mesures dites
    « compensatoires [...]

    En savoir plus